Des nouvelles du capitaine Tango Alliou Dembele

Alliou Dembele
22/04/2020

Confiné comme tous les français depuis le 17 mars dernier, Alliou Dembele nous donne de ses nouvelles. Entre les entraînements quotidiens, sa fille Jada âgée de 3 mois et sa nouvelle passion pour la cuisine, le capitaine Tango n'a pas le temps de s'ennuyer !




Bonjour Alliou, première question comment vas-tu et ta famille ?
 

« Bonjour à tous. De mon côté tout va bien, ma femme et ma fille aussi (une petite Jada née en janvier dernier), ma famille aussi. Nous sommes confinés, comme tous les français et comme tout le monde entier je dirais, en espérant que ce « foutu » virus disparaisse le plus rapidement possible. »

 

 

 

 

Alliou Dembele & Jada

Quelles sont tes activités pendant le confinement ?

 

« Déjà garder la forme, grâce à un programme fourni par Sébastien Sergent le préparateur physique, et faire attention à ce que je mange pour éviter de prendre du poids pendant le confinement pour se tenir prêt si jamais le championnat reprend. Sinon, je me suis découvert un nouveau talent de cuisinier ! (Rires) Avec ma femme, nous regardons l’émission de Cyril Lignac tous les soirs, je ne suis pas cuisinier à la base mais je me suis pris au jeu et c’est sympathique et j’aime beaucoup. On s’occupe aussi comme on peut : films, séries … comme tout le monde ! Je profite également de ma fille, ça c’est top. »

 

 

 

 

 



Arrives-tu à t’entraîner pour te maintenir en forme malgré les conditions ?

 

« Oui je m’entraîne. Depuis que j’habite plus à la campagne j’arrive à trouver des endroits pour m’entraîner et sortir, c’est sympa. C’est important de se maintenir en forme pour être prêt à reprendre au cas où le championnat redémarre, comme je l’ai dit précédemment. Cela fait du bien de sortir prendre l’air, rester enfermé à la maison, ça fatigue au bout d’un moment ! »

 



Qu’est ce qui te manque le plus pendant le confinement ?

 

« Déjà retrouver mes coéquipiers, l’ambiance du vestiaire, la compétition, les coachs, le staff, reprendre du plaisir à exercer mon métier : le football, c’est que qui me manque le plus ça c’est sûr. Ma famille et mes amis aussi me manquent car je suis loin d’eux, même si je sais que tout le monde est en bonne santé c’est le plus important, j’ai hâte de les revoir. On va être patient pour retrouver ces bons moments, j’espère le plus rapidement possible. »

 



As-tu des contacts avec tes coéquipiers et le staff ?

 

« Oui, nous avons un groupe Whatsapp avec les coéquipiers et le staff, on essaie d’échanger régulièrement. Le préparateur physique nous transmet les programmes. On essaie d’entretenir le lien entre nous tous. »

 

 


Un message pour les supporters ?

 

« Déjà j’espère que vous allez tous bien, ainsi que vos proches. Surtout restez chez vous. J’espère qu’on pourra revivre de bons moments à Le Basser prochainement, mais en tout cas vraiment restez chez vous pour que ce « foutu » virus parte le plus rapidement possible. J’espère vous retrouver prochainement pour vivre de belles émotions ! »